Le French Gut est une contribution nationale sur le microbiote. Son ambition ? Cartographier et comprendre l’hétérogénéité des microbiotes intestinaux sains français, les facteurs qui les impactent, ainsi que leurs déviations dans les maladies chroniques. D’ici 2027, les selles de 100 000 volontaires ainsi que les données nutritionnelles et cliniques associées seront recueillies.

Le projet Le French Gut

 

Le projet inclut plusieurs axes scientifiques :

  • Cartographier le microbiote intestinal en France, pour mieux définir la composition des microbiotes intestinaux sains et approfondir les connaissances sur les liens entre microbiote, alimentation et mode de vie.
  • Modéliser et prévoir les changements du microbiote intestinal associés aux maladies. Les scientifiques étudieront le lien entre microbiote intestinal et maladies chroniques (diabète, obésité, cancer…), les troubles neuro-développementaux (autisme, bipolarité…) et les maladies neuro-dégénératives (notamment la maladie de Parkinson).
  • Décrire les variations du microbiote intestinal associées à la présence et au développement de certaines maladies. Notamment le lien entre microbiote intestinal et désordres fonctionnels : syndrome de l’intestin irritable, diabète, obésité, cancer, Parkinson, autisme, bipolarité, …

Le French Gut permettra, à partir de la connaissance scientifique générée, d’aller vers une nutrition préventive personnalisée. Il ouvrira également la voie à des diagnostics et des thérapies innovantes, notamment dans le contexte des maladies chroniques en augmentation constante et incontrôlée depuis trois générations.

Il permettra aussi de sensibiliser le grand public, adultes et enfants, sur le microbiote et son lien avec la santé et l’alimentation.

Le French Gut est un projet mené en partenariat avec des institutions publiques et acteurs privés, impliqués dans le domaine du microbiote. Ce grand projet s’aligne avec le concept One health, une seule santé, et s’inscrit dans l’un des objectifs stratégiques INRAE 2030 qui est de favoriser une approche globale de la santé.

Le consortium Le French Gut rassemble actuellement 4 institutions publiques (INRAE, AP-HP, INSERM, Institut Pasteur) et 7 partenaires privés.

Une dimension internationale avec le Million Microbiomes from Humans Project (MMHP)

Million Microbiomes for Humans

Officiellement lancé le 26 octobre 2019 lors de la 14e Conférence internationale sur la génomique (ICG-14)

Le projet en quelques données:

  • Analyser 1 million d’échantillons microbiens des intestins, de la bouche, de la peau, de l’appareil reproducteur…
  • Dessiner une carte des microbiotes du corps humain,
  • Construire la plus grande base de données au monde du microbiote humain,
  • Une base de données solide pour la recherche sur les microbiote,
  • Explorer le potentiel du microbiote pour aider les gens à vivre mieux.

MGP est un membre fondateur du MMHP https://db.cngb.org/mmhp/ et participe au MMHP en apportant 100 000 métagénomes intestinaux français 

Programme international de recherche sur le microbiote:

Institut Karolinska de Suède
Centre national de recherche clinique de Shanghai pour les maladies métaboliques en Chine
Université de Copenhague, Danemark
Université technique du Danemark
MetaGenoPolis à l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE), France
Centre Latvian de recherche et d’études biomédicales
Recherche BGI Shenzhen
• mais aussi d’autres pays rejoignent le projet : la Lettonie, les Pays-Bas, l’Allemagne, l’Espagne, la Finlande, la Norvège, l’Estonie.

Participer au financement du projet

Pour en savoir plus: https://lefrenchgut.fr/

ou scanner le QR code

QR code
Projet Le French Gut