Projet Le French Gut

Le projet French Gut est une contribution citoyenne pour la science du microbiome qui vise à définir l’hétérogénéité des microbiomes intestinaux au sein de la population française.

Le projet French Gut est piloté par INRAE. MetaGenoPolis est au cœur du projet.
Un consortium porté par INRAE est en cours de constitution, rassemblant des partenaires publics (APHP, INSERM) et privés.

  • C’est un projet de contribution nationale citoyenne sur le microbiote avec l’ambition de cartographier et mieux comprendre l’hétérogénéité des microbiotes intestinaux sains français, les facteurs environnementaux et de mode de vie les impactant, ainsi que leurs déviations dans les maladies chroniques (cancers, Alzheimer, Parkinson, troubles du spectre autistique, diabète, obésité, maladie de Crohn,….),
  • Avec la participation volontaire de 100 000 citoyens français, sujets sains ou patients, membres ou non de grandes cohortes et réseaux nationaux,
  • Le projet French Gut s’inscrira dans un grand projet international nommé Million Microbiome of Humans Project (MMHP) dont le but sera de constituer la plus grande base de données mondiale du microbiote humain et ainsi d’analyser 1 million échantillons microbiens. Pour en savoir plus : http://mgps.eu/projects/?lang=fr.

Million Microbiome of Humans Project (MMHP)

Officiellement lancé le 26 octobre 2019 lors de la 14e Conférence internationale sur la génomique (ICG-14)

Le projet en quelques données:

  • Analyser 1 million d’échantillons microbiens des intestins, de la bouche, de la peau, de l’appareil reproducteur…
  • Dessiner une carte des microbiotes du corps humain,
  • Construire la plus grande base de données au monde du microbiote humain,
  • Une base de données solide pour la recherche sur les microbiote,
  • Explorer le potentiel du microbiote pour aider les gens à vivre mieux.

MGP est un membre fondateur du MMHP https://db.cngb.org/mmhp/ et participe au MMHP en apportant 100 000 métagénomes intestinaux français 

Programme international de recherche sur le microbiote:

Institut Karolinska de Suède
Centre national de recherche clinique de Shanghai pour les maladies métaboliques en Chine
Université de Copenhague, Danemark
Université technique du Danemark
MetaGenoPolis à l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE), France
Centre Latvian de recherche et d’études biomédicales
Recherche BGI Shenzhen